DR

Tous vent debout contre la nouvelle réforme, sauf... le Medef

Publié le 29 novembre 2022 à 12:03
  • Denis Gravouil (CGT) dénonce (sur France Inter) une politique « scandaleuse »,se disant « opposé au principe » d’une réforme qui risque de «  changer la nature de l’assurance-chômage  ». « On est en train de se servir de l’assurance-chômage pour obliger le plein emploi, obliger des chômeurs à prendre des boulots extrêmement dégradés, mais derrière c’est le plein emploi précaire », résume Denis Gravouil qui se dit, en outre, « sceptique  » sur la capacité du gouvernement à augmenter la durée d’indemnisation en cas de remontée du chômage. Selon lui, cette réforme ne résoudra pas les difficultés de recrutements de certains secteurs liés au niveau de salaire et aux conditions de travail. « L’assurance-chômage est un filet de sécurité, un revenu de remplacement, ce n’est pas une variable d’ajustement pour obliger les salariés à prendre des emplois pourris »

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous