DR

Catherine Massalon : Sur les chemins de la vie d’une picarde combattante

par François MILAN
Publié le 1er mai 2023 à 15:59 Mise à jour le 9 mai 2023

Audacieuse, généreuse et pugnace, brune pétillante, Catherine, syndiquée est de tous les combats, de toutes les manifestations. Une manière de Dolores Ibárruri qui n’a pas froid aux yeux. Rencontre.

Sourire doux mais regard de jais avec éclats de franchise, de grandes boucles d’oreilles de Gitane – sans filtre ! –, elle est porteuse de son fidèle sac à main bleu turquoise “Berlin 89 (le sacré Mur s’écroule ; très mauvais pour le communisme mais excellent pour le capitalisme ! Mauriac ne disait-il pas qu’il aimait tant l’Allemagne qu’il se réjouissait qu’il y en eût deux ?) égayé de l’autocollant « Non à la retraite à 64 ans ! » Catherine Massalon, 54 ans, m

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Mots clés :

Somme