Douvrin

Le renoncement de Stellantis

Publié le 1er juillet 2022 à 17:11

L’usine Stellantis (ex-Française de Mécanique), à Douvrin, a annoncé l’annulation de la production de son nouveau moteur, EB Gen 3, sur le site. Elle devait démarrer mi-2023.

Le moteur diesel DV-R cessera d’être produit fin 2023 et il en sera de même pour le moteur EP fin 2024. En 2025, il restera l’actuel moteur EB dont la fabrication (200 000 par an) n’occupera que quelques centaines de salariés sur les 1 400. Pour le député communiste du Nord, Fabien Roussel, cette décision est scandaleuse. « Nous demandons au gouvernement et à Macron d’empêcher ce grand déménagement industriel ! »
Ainsi, après avoir délocalisé un moteur en Hongrie et lancé la construction d’une nouvelle usine à Naples, « Carlos Tavares poursuit les délocalisations de la France vers l’étranger et menace directement l’avenir de l’usine », dénonce Fabien Roussel n

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous