Conduent Roubaix

Quelques pistes de reclassement à 800 kilomètres

Publié le 13 mars 2020 à 12:46

Depuis la mise en place, fin février, d’un Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) pour l’entreprise Conduent, à Roubaix, les choses avancent très lentement. Après le choix du donneur
d’ordre PSA pour un autre centre d’appels situé au Maroc, l’américain Conduent, plus
précisément son implantation française, Conduent Business Conditions SAS, a en effet
décidé de fermer son site roubaisien.

Les 318 salariés du centre d’appels
implanté à Roubaix ne savent plus où ils
en sont. Sur cet effectif, 311 sont en CDI
(pour 7 CDD). En annonçant qu’il se retirait de la ville du Nord, l’employeur n’a pas donné d’informations quant à de possibles reclassements.

Les réunions de préparation du PSE ont
démarré ce mercredi 11 mars à Guilherand- Granges (en Ardèche et à 1,5 kilomètre de Valence) le siège de Conduent
Business Conditions (France) SAS. Les
délégués s

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous