La CGT propose des alternatives pour une réindustrialisation

Publié le 16 septembre 2022 à 15:03

Dans un courrier qu’elle a adressé au directeur général de Total Énergie Patrick Pouyanné, la CGT estime que le site dunkerquois est le « parent pauvre » des réindustrialisations opérées par la compagnie. Elle défend l’aspect attractif du territoire et avance cinq pistes sur lesquelles elle a travaillé.

  • Filière hydrogène

Dès l’annonce de la fermeture des activités de raffinage, en 2010, la CGT avait proposé de développer la filière hydrogène qu’avait présenté Marcel Croquefer, figure emblématique du syndicat disparue l’an dernier. Dans son courrier, le syndicat évoque le déploiement d’une production d’hydrogène décarboné, seul ou en partenariat comme pour la raffinerie de Leuna ou le site de La Mède. « Il existe, écrit-il, un marché́ local important, avec une consommati

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous