Droits réservés
TER

Un collectif de citoyens inquiet pour la ligne Douai-Cambrai

par Nadia DAKI
Publié le 1er juillet 2022 à 13:19

Un temps menacée de fermeture, la ligne TER qui relie Douai à Cambrai continue de susciter des inquiétudes. Notamment auprès du Collectif de défense et de développement des services publics du Douaisis (CDDSPD) qui craint de revivre l’épisode de 2017 où la fermeture était imminente. Dans leur ligne de mire, un éventuel développement du fret au détriment du transport de voyageurs.

C’est le lot malheureux des petites lignes ferroviaires en France. Mal entretenues, elles sont parfois vouées à disparaître. C’est justement ce que craint le CDDSPD qui monte, vent debout, contre toute menace planant sur la ligne Douai-Cambrai. « Nous sommes très attentifs et mobilisés pour le maintien d’un véritable service public des transports dans le Douaisis, lance Dominique Ben, président du collectif. Nous avons appris au détour de réunions que la ligne ferroviaire Douai-Cambrai serait dévouée davantage au fret qu’au transport de voyageurs. Nous ne sommes pas contre le développement du fret mais ce dernier ne doit pas se faire au détriment des voyageurs. » Charles Beauchamp, conseiller départemental communiste du canton d’Aniche, s’en fait également l’écho. « Nous avons effectivement reçu des informations que nous estimons sérieuses. Il s’agirait notamment d’utiliser cette ligne ferroviaire pour desservir l’E-valley. Nous ne connaissons pas les conditions de mise en place d’une telle ligne ferroviaire, c’est d’ailleurs ce qui nous inquiète. »

Une première bataille remportée

L’épisode de 2017 est ravivé tel le stigmate d’une menace perçu

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous