Camaïeu poussée au bord du gouffre

Publié le 29 mai 2020 à 16:33 | Mise à jour le 12 juin 2020

Alors qu’ils viennent de sortir du chômage partiel, les 4 000 salariés de Camaïeu voient leur emploi menacé. Et à la peur se mêle la colère. Si l’on en croit la direction qui, ce mardi, a placé l’entreprise basée à Roubaix en redressement judiciaire, le drame actuel vient de la Covid. Les 800 magasins ont été fermés pendant le confinement, le chiffre d’affaires a été plombé de 95 %. S’ajoute à cela le refus des banques d’accorder à l’enseigne de vêtements un prê

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Agfa 175 postes suspendus à Pont-à-Marcq

Agfa, la maison belge de l’impression offset et numérique annonce l’arrêt de ses activités sur le site de Pont-à-Marcq. « Après avoir examiné l’ensemble des options envisageables, Agfa n’a désormais plus d’autre choix que d’envisager l’arrêt des activités de ces deux sites et à informer, en ce (...)

Mobilisation Les salariés d’André rejoignent les soignants

Ce 30 juin, les salariés des magasins André (le spécialiste de la chaussure) se sont mis en grève reconductible. À Lille, ils ont rejoint le rassemblement organisé devant la Gare Lille-Flandres dans le cadre des mardis de la colère avant de se rendre devant le magasin de la marque, rue Faidherbe. Dans (...)

Mardis de la colère Les soignants battent à nouveau le pavé

Les soignants (infirmières, aide-soignants, auxiliaires de vie et médecins) ainsi que les personnels non soignants de l’hôpital public ont à nouveau crié leur colère ce mardi 30 juin (après la manifestation du 16). Comme ici à Lille, ils protestent contre le Ségur de la Santé qui s’achève en fin de (...)

Déconfinement Le télétravail n’est plus la norme

Pendant le confinement, le télétravail avait été souvent la règle.Le ministère du Travail vient de publier un nouveau protocole, ce 24 juin.
C’est une étape importante du déconfinement. Le ministère du Travail a publié, ce mercredi 24 juin, un nouveau protocole de déconfinement en entreprise. (...)

A la Une :

Vote par procuration : mode d’emploi

Un électeur absent ou empêché peut choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote. Ils doivent être inscrits sur les listes électorales dans la même commune mais pas nécessairement dans le même bureau de vote. Il faut se rendre au tribunal judiciaire ou de proximité, au (...)

Lire aussi :