Haubourdin

Deux parlementaires à l’écoute des Cargill

Publié le 4 septembre 2020 à 14:07

À ce point de leur lutte, les Cargill Haubourdin ont plus que jamais besoin de soutien. Celui que leur ont apporté le député (FI) Jean- Luc Mélenchon et le sénateur (PCF) Éric Bocquet, vendredi 28 août, a donc été reçu avec ferveur. Après une réunion de travail dans les locaux syndicaux avec les élus CGT, les deux parlementaires ont pris la parole à tour de rôle sur le parvis de l’église, face à l’usine (les rassemblements de ce type étant désormais int

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Littérature Des ateliers d’écriture pour les 100 ans du PCF

Dans le cadre du centenaire du Parti communiste français, le collectif Culture de la Fédération du Nord a mis en place des ateliers d’écriture. Ils ont démarré en octobre et dureront jusqu’en mai 2021 avec une restitution prévue en juin. Liberté Hebdo, partenaire de l’opération, publiera régulièrement (...)

Tourcoing Les pompiers brûlent d’impatience

Ils étaient environ 600 pompiers lundi 12 octobre, vers 10 h du matin, à dire leur colère dans les rues de Tourcoing. Ils n’ont pas choisi la ville par hasard, c’est Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, qu’ils souhaitent interpeler face au silence de Jacques Houssin, nouveau président du Sdis (...)

Mathieu Bayart La section de Douai en reconstruction

Élu secrétaire de la section de Douai et du Douaisis du PCF, Mathieu Bayart s’emploie à la reconstruction de cette section. « Nous nous approprions, dit-il, les gros dossiers qui concernent Douai et l’agglomération de 40 000 habitants. » Parmi les chantiers prioritaires : la construction d’un centre (...)

Emploi Les communistes défendent l’emploi

« ll est inacceptable que l’argent public serve à établir des plans de licenciements. » Réagissant contre les plans de sauvegarde de l’emploi nombreux en cette période, sous prétexte ou non de crise sanitaire, le Parti communiste français a organisé des rassemblements dans près de 60 départements samedi (...)

Lire aussi :