Carambar

Le déménagement qui ne passe pas

par Philippe Allienne
Publié le 20 novembre 2020 à 12:11

En fait de simple déménagement, les 114 salariés de l’usine Carambar&Co, à Marcq- en-Barœul, font les frais d’un PSE. Ils ne s’en laissent pas conter.

Vendredi 20 et lundi 23 novembre, l’usine Carambar&Co de Marcq- en-Baroeul était en grève à 100 %. Les salariés avaient appris, le 12 novembre, le déménagement du site historique de la confiserie vers le site Lutti de Bondues (10 kilomètres plus loin) qui emploie 290 personnes. Mais en fait d’un simple transfert, c’est un Plan de sauvegarde de l’emploi qui leur est imposé. En effet, la direction leur a expliqué qu’ils seront licenciés puis réembauchés, sur 105 p

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous