Les géants ratent leur union

Publié le 15 octobre 2021

Gérard Mulliez, le créateur d’Auchan peut respirer. Bien que retiré des affaires, il s’était méchamment insurgé contre un projet d’alliance entre Auchan et Carrefour. Le projet avait été initié par l’un des siens et plus généralement par l’Association familiale Mulliez (AFM) qui détient l’enseigne. D’où la colère du patriarche. Or, le comité stratégique de Carrefour vient de décider l’abandon du projet. Il estime qu’il est trop compliqué d’estimer la valeur des actifs du groupe familial, celui-ci n’étant pas coté en bourse. À son tour, le président de l’AFM, Barthélémy Guislain, ne cache pas sa colère et ses regrets. Pensez : si l’opération était parvenue à son terme, nous aurions vu émerger un empire commercial de 110 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec un effectif de plus de 500 000 salariés.

Ces articles peuvent vous interesser :

Nicolas Lalau Brasseur ambulant

Originaire d’Hazebrouck, Nicolas Lalau, 37 ans, travaillait comme photographe indépendant dans une autre vie. En mars 2019, il fait le pari un peu fou d’ouvrir une micro-brasserie ambulante. Depuis, au volant de sa caravane modifiée, il sillonne la région à l’appel d’entreprises organisatrices de (...)

Manifeste Les dirigeants associatifs alertent et se mobilisent pour les revalorisations salariales des professionnels du secteur social et médico-social !

Ce jeudi 14 octobre, les présidents et directeurs généraux d’associations du secteur social et médico-social se sont rassemblés afin d’alerter sur les dangers que font peser les iniquités salariales issues du Ségur de la santé, qui exacerbent les difficultés de recrutement au risque d’une grave (...)

Social/santé Les métiers de l’humain en crise

Les associations du secteur privé social et médico-social souffrent. 300 d’entre elles ont porté ou fait porter leur voix lors d’une conférence à l’Institut régional du travail social (IRTS) de Loos le 14 octobre dernier. Elles alertent sur le manque de moyens financiers et les répercussions sur (...)

A la Une :

Saint-Saulve Nouvel avis de tempête sur Ascoval

En dépit des multiples efforts des ouvriers et de la reprise de l’aciérie de Saint-Saulve par Saarstahl, de nouveaux soucis planent sur le site nordiste. La direction de Saarstahl veut limiter les effets de la hausse du prix de l’énergie. Pour ce faire, elle envisagerait de délocaliser en Allemagne, (...)

Lire aussi :