Arrêt sur image

Le travail et la mort

Comme l’aurait écrit le Canard enchaîné (celui qui traverse actuellement une mare quelque peu agitée), il existe des apparentements terribles. À l’image de ces panneaux de signalisation. Ce rapprochement entre le travail et la mort peut prêter à sourire, comme il peut provoquer des larmes amères.

Moins chère, l’électricité ?

En 2010, la loi Nome ouvrait le marché de l’énergie aux opérateurs privés. Le consommateur y gagnera, nous disait-on. Erreur. Des fournisseurs tel Ohm Energie ont doublé, cet été, leurs tarifs bien qu’achetant l’électricité auprès d’EDF obligé de brader les prix : 46,20 euros le Mwh au lieu de 1000 sur le marché de gros. D’autres (Leclerc Energie, Casino) ont laissé tomber, laissant leurs clients en plan. Au lieu de chercher à produire de l’électricité pour réduire la pénurie, les opérateurs privés se (...)

Rencontres. Fabien Roussel débute un tour de France vers les salariés

Lundi 3 octobre 2022, Fabien Roussel débute son Tour de France de rencontre des salariés et citoyens, en commençant par le Pas-de-Calais, à l’invitation de la fédération du PCF du Pas-de-Calais. À 18h30, il sera présent à la salle Maurice Thorez de Sallaumines où il rencontrera les Français pour un échange libre avec la salle autour des thèmes d’actualité. L’entrée est libre et ouverte à (...)

Cheminots CGT d’Hellemmes, dernier hommage à Guy Dessau

De nombreux cheminots, retraités des ateliers SNCF d’Hellemmes en particulier, ont rendu un dernier hommage samedi à Wattrelos à leur camarade Guy Dessau disparu le 12 septembre dernier à l’âge de 75 ans. Ancien secrétaire général du syndicat des retraités CGT, soutien de Liberté hebdo, Guy fut longtemps membre du Parti communiste. Liberté hebdo et la section d’Hellemmes du PCF présentent leurs sincères condoléances à son épouse Sylviane et à toute sa (...)

Mon hôpital… Ma bataille

L’ex-député Alain Bruneel ne lâche rien à propos de son combat pour l’hôpital public. Après la réouverture totale des urgences pédiatriques de Douai, suite à une longue mobilisation, il vient d’officialiser la création de l’association « Mon hôpital… ma bataille ». Le combat se poursuit plus que jamais pour le service public hospitalier dans le Douaisis.

Creil. La fermeture de la maternité déclarée illégale

Le schéma régional de Santé qui organise l’offre de soins prévoit une maternité sur chaque site du Groupement hospitalier Creil/Senlis. Pour cette raison, le tribunal administratif avait déclaré illégale la fermeture de la maternité de Creil, un dossier que défend ardemment l’urgentiste Loïc Pen.) L’Agence régionale de santé (ARS) est appelée à réagir. Depuis la fermeture de Creil, la maternité de Senlis a perdu plusieurs centaines d’accouchements à l’année par rapport à l’activité antérieure des deux sites. (...)

Lille. Les professionnels de la santé dans la rue

Les professionnels de la santé se sont donné rendez-vous ce mercredi 22 pour revendiquer davantage de moyens, un plan massif de recrutement et de meilleures conditions de travail. Elle demande aussi une revalorisation substantielle du point d’indice. À Lille, Fabien Roussel les a rejoints en début de cortège. La CGT entend bien peser sur le budget de la Sécurité sociale qui sera présenté ce lundi 26 septembre en Conseil des (...)

Le chiffre de la semaine : 3,2 milliards

Selon le Conseil d’orientation des retraites, c’est en euros, l’excédent que dégagera le système français des retraites en 2022, trois fois plus qu’en 2021 (900 millions). Cela s’explique essentiellement par le rebond d’activité après la crise sanitaire. Mais toujours selon le Cor, la situation financière devrait se dégrader de 2022 à 2032 en raison de mesures d’économie sur la masse salariale de la fonction publique territoriale et de la fonction publique (...)

La feutrine était « affreuse »

Heureux évènement au Palais de l’Elysée. Le salon Murat où se réunit habituellement le Conseil des ministres dispose désormais d’une nouvelle table conçue par des étudiants en design. Longue de 13,40 mètres, la nouvelle venue a été baptisée Medulla. Emmanuel Macron ne supportait plus « l’affreuse feutrine » qui recouvrait la précédente, qui plus est constituée de planches reposant sur des tréteaux (voyez d’ici l’horreur). L’Élysée est "un lieu que nous essayons de réinventer en permanence" a résumé le maître (...)