Toyota vire deux syndicalistes

Publié le 23 octobre 2020

C’est d’une autre forme de violence que celle dont nous traitons dans ce numéro spécial. Mais celle-là, sociale, ne doit pas être oubliée. La direction de Toyota, à Onnaing, a engagé des procédures de licenciement contre deux syndicalistes CGT élus au CSE et dont l’une est déléguée. Les raisons n’étaient pas connues à l’heure où ces lignes sont écrites. La Région Métallurgie CGT (Nord-Pas-de-Calais) appelle les militants de tous les syndicats à un grand rassemblement jeudi 29 octobre à partir de 12 h 30 devant l’usine Toyota.

Ces articles peuvent vous interesser :

Carambar Le déménagement qui ne passe pas

En fait de simple déménagement, les 114 salariés de l’usine Carambar&Co, à Marcq- en-Barœul, font les frais d’un PSE. Ils ne s’en laissent pas conter.
Vendredi 20 et lundi 23 novembre, l’usine Carambar&Co de Marcq- en-Baroeul était en grève à 100 %. Les salariés avaient appris, le 12 (...)

PCF Il faut sortir Vallourec des griffes de la finance

Le député du Nord, Fabien Roussel, a réagi dans un communiqué sur le plan, de suppressions d’emplois annoncé chez Vallourec et les conséquences pour les sites des Hauts-de-France.
« Encore un coup de massue pour les salariés de Vallourec et pour notre industrie ! Le fabricant français de tubes (...)

A la Une :

Lire aussi :