Béthune

Cathy Apourceau-Poly sur le pont de Bridgestone

Publié le 4 décembre 2020 à 16:46

Alors que les négociations sur le Plan de sauvegarde de Bridgestone (Béthune) sont engagées depuis septembre, les discussions avec la direction bloquent sur la question des pré-retraites. L’intersyndicale propose un départ 12 ans avant l’âge légal au lieu de cinq comme proposé par Bridgestone. La direction accorde généreusement six ans et provoque le mécontentement des syndicats qui l’ont obligée à s’expliquer devant l’ensemble des salariés. La sénatrice communiste Cathy

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous