Grève chez Capitaine Houat, à Boulogne-sur-Mer

La prime qui fâche les salariés

par Bruno ARNOULT
Publié le 2 juillet 2021 à 14:11

L’usine de découpe et conditionnement de poisson implantée dans la zone Capécure, à Boulogne-sur-Mer, vit un conflit social depuis le 17 juin. En cause : une prime de 500 euros attribuée de façon discriminatoire.

Dans la matinée de mardi 22 juin, c’est aux cris de « nous aussi on veut 500 euros » qu’a été accueilli le directeur du site boulonnais de Capitaine Houat par le personnel gréviste massé devant l’entrée de l’usine. Sans un mot, la tête basse, il a rapidement rejoint son bureau pour ne plus en sortir de la journée, ni même d’ailleurs les jours suivants.
Capitaine Houat appartient au pôle agroalimentaire du groupement Les Mousquetaires et approvisionne en produits de la mer les magasins Intermarché

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous