Cargill Haubourdin

Me Rilov continue à contester le PSE, Xavier Bertrand veut une table ronde, La direction bloque

Publié le 26 juin 2020 à 16:01

Depuis plusieurs mois maintenant, le conflit provoqué par le Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) de Cargill Haubourdin se joue à la fois devant les tribunaux et sur le terrain avec une direction qui s’arc-boute. Les réunions de négociation du PSE, qui devaient être reportées à la fin de l’année, ont finalement repris. Au tribunal, l’avocat des salariés tombe sur un bec mais poursuit le combat.

Rien, décidément, ne se passe normalement dans le dossier Cargill Haubourdin qui oppose la direction et son PSE à ses 328 salariés. On sait que l’avocat de ces derniers, Fiodor Rilov, entend contester le Plan de sauvegarde de l’emploi (suppression de 183 postes) devant le tribunal de grande instance. Lors de l’audience qui a précédé le confinement, le 10 mars, on a assisté à un coup de théâtre avec la présence d’un représentant de l’État (le directeur de la Direccte

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

L’actualité économique de la semaine en bref

> Phildar en procédure de sauvegarde
Phildar, marque emblématique du fil à tricoter dans le Nord a été placée en procédure de sauvegarde par le tribunal de commerce de Lille, ce mercredi 1er juillet. Une procédure engendrée par les « difficultés d’activités dues aux mouvements sociaux de la fin d’année (...)

Pas-de-Calais Arc a besoin de 250 millions d’euros

Si le prêt d’État de 31 millions d’euros permet à l’entreprise Arc, dans le Pas-de- Calais, de payer les salaires dans une période très difficile, il est indispensable d’aller plus loin. Les élus parlementaires ont alerté le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire.
Cathy (...)

Agfa : 175 postes suspendus à Pont-à-Marcq

Agfa, la maison belge de l’impression offset et numérique annonce l’arrêt de ses activités sur le site de Pont-à-Marcq. « Après avoir examiné l’ensemble des options envisageables, Agfa n’a désormais plus d’autre choix que d’envisager l’arrêt des activités de ces deux sites et à informer, en ce (...)

A la Une :

Formule estivale L’été en Liberté

À compter du 10 juillet, votre hebdomadaire vous propose quatre pages estivales consacrées au tourisme régional en Hauts-de-France, au sport, à la lecture et, de manière plus générale, aux loisirs pour toutes et tous. Liberté Hebdo ne fait donc pas de cure d’amaigrissement et garde ses vingt pages. (...)

Lire aussi :