Cargill Haubourdin.

Rendez-vous au tribunal le 3 mars

par Philippe Allienne
Publié le 21 février 2020 à 13:47

Lors d’une assemblée générale organisée vendredi 14 février dans une salle extérieure à l’usine, les élus CGT
de Cargill Haubourdin ont informé que la consultation du Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) s’achèvera le
26 mars et non le 28 février comme le prévoyait le calendrier initial. D’ici là, le CSE peaufine sa stratégie

« Notre démarche a commencé à produire ses
effets »

. Pour l’avocat du CSE (donc des salariés de l’usine d’Haubourdin), l’heure est plutôt à l’optimisme, à condition bien sûr que la
mobilisation ne faiblisse pas. Me Fiodor Rilov
le réaffirme :
« Nous voulons toujours la suspension du plan et le blocage des licenciements qu’il prévoit. »
Les raisons d’être optimiste tiennent, pour lui,
à l’attitude-même de la direction. Restée
sourde aux demandes du personnel depuis
l’annonce de la r

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Document lié à cet article :