© Alain Etienne
Hôpital Duchenne de Boulogne-sur-Mer

Le dialogue se rétablit mais le chantier demeure vaste

par Etienne Alain
Publié le 4 juin 2021 à 14:45

Suite à un rapport mettant en cause la gestion humaine de l’hôpital, la direction a assigné le cabinet Émergences qu’avait sollicité le personnel. Le tribunal s’est prononcé pour les salariés. Reste un travail immense pour rétablir la qualité de vie au travail.

Le 10 mars dernier, - rendait compte de la situation de l’hôpital Duchenne de Boulogne-sur-Mer, des conditions de travail des personnels hospitaliers, des conditions d’accueil des patients, y compris aux urgences ou dans les Ehpad de l’établissement.
Un rapport du cabinet d’études Émergences, demandé par le CHSCT - direction comprise - pointait des dizaines de dysfonctionnements, des personnels épuisés, harcelés parfois jusque chez eux, des matériels manquants ou obsolètes, des services en sous-effectif grave... Émergences formulait quelques propositions de na

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous