Droits réservés
Charles de Lacombe

Décrocheur relaxé

Publié le 8 juillet 2022 à 11:53

Décrocheur de portrait présidentiel, ce militant pour le climat et la justice sociale a été relaxé mercredi 6 juillet par la cour d’appel de Lyon. C’est la troisième relaxe en appel pour un décrocheur de portrait d’Emmanuel Macron, après celle de Gaspard Fontaine à Amiens en janvier et celle des huit décrocheurs de Gironde en avril. Pour le mouvement Action non-violente COP21, « le nouveau gouvernement nommé ce lundi (…) sera la continuité du premier, un sabotage climatique et social ». Il reproche notamment à la nouvelle secrétaire d’État chargée de l’Écologie, B

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous