Vente à emporter

Des boîtes à repas écologiques fabriquées à Tourcoing

Innovation locale

par Justine Frémy
Publié le 27 décembre 2019 à 12:49

À 40 ans, Céline Scavennec, fonctionnaire territoriale, décide de tout plaquer pour créer sa start-up dénommée « Niiji  », « du nom d’une île apparue récemment au large des côtes japonaises et du septième continent plastique qui dérive à proximité », nous explique Céline. Tout un symbole pour elle. La démonstration de la puissance et de la beauté de la nature face à la pollution humaine. Passionnée d’écologie, elle mettra quatre ans à développer son projet de « bentos [1] » écologiques destinés à la restauration collective et la vente à emporter.

Fabrication locale et écologique

Partant du constat simple que l’on achète

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Le nom japonais de la boîte à repas

Ces articles peuvent vous interesser :

A la Une :

Lire aussi :