© Rabot Dutilleul Construction / Spie Batignolles / Aueur Weber Architectes
Lille

Une association dénonce le manque de concertation autour du projet de piscine olympique à la friche Saint-Sauveur

par Justine Frémy
Publié le 17 juin 2022 à 13:02

L’association Parc (Protection aménagement réappropriation collective du site Saint-Sauveur et de son belvédère) s’étonne de la différence de traitement entre la concertation récemment mise en place par la mairie de Lille pour la remise en eau du quai de Peuple Belge et le processus bien plus complexe lancé depuis le 10 juin au sujet de la construction d’une piscine olympique à la friche Saint-Sauveur. Ce dernier consiste en effet, selon elle, « à donner son avis sur les “impacts” de la piscine, après lecture - pénible - d’une étude de 148 pages d’une rebutante technicitude ». Un de

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous