Association Ramsar France
Amiens accueille le congrès mondial sur la préservation des zones humides

Bastien Coïc : “Le label Ramsar n’est pas une médaille, c’est une responsabilité : il faut s’en servir pour valoriser le territoire

par Alan Bernigaud
Publié le 2 juin 2023 à 17:18

En accueillant la seconde table ronde des maires de villes accréditées par la convention de Ramsar du 6 au 8 juin, Amiens sera scrutée par le monde entier. Un congrès dont le but est la préservation des écosystèmes de “zones humides” les plus sensibles.

Entre lacs, marais, tourbières, mangroves et autres baies, 2 493 « zones humides d’importance internationale », dont 53 en France, sont protégées à travers la planète par la convention de Ramsar de 1971. Signée dans la ville du même nom en Iran, elle comprend aujourd’hui 172 États membres, unis dans un objectif de préservation de la biodiversité et de mise en valeur de ces lieux sensibles. Pour aller plus loin dans cette mission, a été créé en 2018 le Congrès mondial des maires de communes labellisées « Ville des zones humides accréditées par la convention de Ramsar  ». Apr

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous