© Jacques Kmieciak

Bertrand Cocq face à l’Histoire

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 5 novembre 2021 à 13:24

Poète patoisant et comédien, Bertand Cocq se passionne pour le passé de sa région. Dans Chroniques calonnoises, il nous plonge dans le pays minier de l’entre-deux-guerres au risque de malmener quelques mythes contemporains. À mettre entre toutes les mains !

Un mari jaloux égorgé à coups de rasoir par son épouse. Une femme infidèle jetée par la fenêtre. Des gâteaux empoisonnés vendus sur le marché. La gare mise à sac. Des pochards qui cassent chopes et vaisselle dans des estaminets. Un Polonais assassiné par deux compatriotes… Dans son dernier opus édité à compte d’auteur, Bertrand Cocq nous livre à l’état brut une série de faits divers recensés à Calonne-Ricouart au gré de ses lectures de la presse régionale de L’Avenir d’Auchel au Grand Echo du Nord. P

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous