Édouard Herriot (assis) quittera la tribune sous les huées du public.
©Mémoires et cultures de la Région minière
Au Mur des fusillés à Arras

Hommage à la Résistance

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 23 septembre 2022 à 10:45 Mise à jour le 21 septembre 2022

Ce dimanche 25 septembre, à l’initiative de l’Association nationale des anciens combattants et amis de la résistance (ANACR), un hommage sera rendu aux 218 résistants exécutés par l’occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale [1]. L’occasion d’un retour sur l’inauguration mouvementée du mémorial.

C’est en 1949 qu’il est procédé à l’inauguration du Mur des fusillés. Nous sommes le 18 septembre. Le comité d’organisation de la cérémonie a pensé à un invité de marque en la personne d’Édouard Herriot. Figure emblématique du radicalisme et de la IIIe République, Édouard Herriot alors maire de Lyon est convié en sa qualité de président de l’Assemblée nationale. Sans doute regrettera-t-il son déplacement dans la capitale des Atrébates, car rien ne se passera comm

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Notes :

[1Rendez-vous ce dimanche 24 septembre à 10h 30 à la citadelle d’Arras.