À Arras, dans sa ville natale

Robespierre aura son musée

Publié le 4 septembre 2020 à 16:38 | Mise à jour le 21 septembre 2020

La municipalité d’Arras projette l’ouverture d’un musée dédié à Maximilien Robespierre (1758-1794) à l’horizon 2026. Les amis de l’Incorruptible s’en réjouissent !

Il s’agit d’une revendication trentenaire de l’association Les Amis de Robespierre pour le bicentenaire de la Révolution française (ARBR) fondée en 1987. Lorsque trois ans plus tard, sur l’insistance de Marcel Roger, figure du communisme arrageois, la municipalité fait l’acquisition de la maison où vécut Robespierre de 1787 à avril 1789 et son départ aux États-Généraux à Versailles, l’ARBR imagine obtenir rapidement gain de cause. D’autant que la Ville a ac

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Nord Un guérillero soviétique au cœur du « Pays noir »

En Ukraine, son village natal porte son nom. Un musée lui est même dédié depuis 1972. Officier de l’Armée rouge, Vasil Porik a combattu, les armes à la main, les nazis et leurs alliés pétainistes dans le Nord de la France. Cette figure emblématique de la résistance soviétique sera mise à (...)

Lire aussi :