Au Bois du Cazier

L’hommage à la Résistance

par Jacques Kmieciak
Publié le 6 novembre 2020 à 16:11

Théâtre de la plus meurtrière des catastrophes minières de Belgique, le site du Bois du Cazier revient sur l’un des plus fameux « coups » réussis par la Résistance communiste à l’occupant nazi.

Dans la nuit du 26 au 27 avril 1942, un groupe de partisans emmenés par Raoul Baligand et Victor Thonet, deux anciens des Brigades internationales en Espagne, s’empare de 300 kg de dynamite et de 2 000 détonateurs dans ce charbonnage des environs de Charleroi, dont les actionnaires s’étaient mis au service du IIIe Reich. Ces explosifs serviront notamment pour des opérations de sabotage. Sur les douze résistants, trois seulement survivront à la répression nazie. À l’occasion

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous