© Jacques Kmieciak
À Marles-les-Mines

L’hommage aux déportés et résistants soviétiques

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 13 mai 2022 à 12:16

L’association Les Amis d’Edward Gierek a honoré la mémoire de ces ressortissants soviétiques déportés dans les mines du Nord-Pas-de-Calais par le IIIe Reich. D’aucuns s’en évadèrent pour nourrir les rangs de la Résistance communiste.

À partir de 1942, hébergés dans une dizaine de camps construits par les Houillères volontiers collaborationnistes, ils furent environ 10 000, civils ukrainiens puis prisonniers de guerre soviétiques et serbes, à y être affectés.

Valorisation patrimoniale

À Marles-les-Mines, à l’heure de la rénovation paysagère de la Vallée Carreau où l’un de ces camps était situé, les Amis d’Edward Gierek ont proposé à la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay, Artois Lys roma

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous