© Marc Dubois
Résistance :

La mémoire confinée ?

par JEAN-LOUIS BOUZIN
Publié le 9 avril 2021 à 16:26

Pour la seconde année consécutive, l’hommage aux 92 otages et patriotes fusillés au fort du Vert-Galant à Wambrechies se déroulera, ce samedi 10 avril, à huis-clos. Un nouvel obstacle s’ajoute ainsi à la transmission d’une mémoire pourtant indispensable à l’apprentissage de la citoyenneté.

Depuis un an maintenant, les commémorations dédiées aux résistants et déportés sont fortement perturbées en raison de la situation sanitaire. Soit elles sont annulées, soit elles se déroulent en comité restreint. Ce samedi 10 avril à 11 heures, l’hommage aux 92 otages et patriotes fusillés au fort du Vert-Galant à Wambrechies, comme en 2020, ne sera pas ouvert au public. Seuls quelques représentants d’associations seront admis. Une situation que déplore Colette Becquet. Faisant le

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous