Des ateliers d’écriture autour des 100 ans du PCF

par Collectif
Publié le 19 mai 2022 à 22:04

> Je me souviens...
Né à Denain, ville feumiére, mon père était mineur puis dans la sidérurgie à Usinor.
Je suis devenu sidérurgiste.
À l’époque, il y avait à Denain, une population laborieuse et joyeuse, les femmes nettoyant le gulot, le caniveau, les magasins partout.
Le maire était Henri Fiévez, communiste né à Lourches juste à côté.
On adhérait au Parti naturellement. On adhérait au syndicat dès l’entrée à l’usine.
Pas de télévision, pas de voiture.
P

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous