© Collection privée Florent Le Demazel
Documentaire

Les filles du textile

par JACQUES KMIECIAK
Publié le 21 janvier 2022 à 17:35

Après s’être notamment penché sur les mineurs de Méricourt et d’Avion, Florent Le Demazel consacre un documentaire aux « filles du textile » au programme de plusieurs salles du Bassin minier.

Nous sommes en 2019. Basée à Lens, l’Université populaire Mineurs du monde - Gauheria invite Florent Le Demazel à revenir sur l’itinéraire de ces centaines de femmes du « pays noir », qui, dès la fin des années 1960 en quête d’un mieux-vivre, gagneront les filatures de la métropole du Nord. « À l’époque, l’industrie textile du Nord souffre d’un manque de main-d’œuvre. Les frontalières belges s’en détournent à l’instar des filles du cru. Au même moment, dans le Bassin minier, la récession frappe à la porte. Les jeunes filles sont inemployées », précise Florent Le Demazel. Chargé de communication à la ville de Méricourt, ce Lensois de 35 ans accepte bien volontiers de relever le défi. Il se plonge alors da

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous