© Jean-Michel Benoit
Vasil Porik

Un guérillero au cœur du « Pays noir »

Publié le 1er juillet 2021 à 18:43

Un ouvrage retraçant le parcours de Vasil Porik, figure emblématique de la Résistance soviétique en France, a été édité par la Ville de Grenay où il a vécu.

Depuis l’an dernier, un jardin éducatif porte le nom de Vasil Porik à Grenay. Ce fils de paysan ukrainien faisait partie de ces milliers de ressortissants soviétiques transférés dans le Bassin minier afin de relancer la production charbonnière durant la Seconde Guerre mondiale. Détenu dans un camp de travail à Beaumont-en-Artois (aujourd’hui Hénin-Beaumont) surveillé par des gardes wallons de triste mémoire, il s’en échappe, avec l’aide d’un groupe de Francs-tireurs et part

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous