Accueil  >  idées

idées

Atterrissage et malentendus...

par ERIC BOCQUET

Nous sommes enfin arrivés au terme du « grand débat national », les conclusions viennent d’être tirées et chacun attend avec impatience les propositions de Jupiter. A l’approche de Pâques, peut-être en espère-t-il une forme de résurrection politique…

Chacun en convient, les attentes sont fortes : justice (...)

Notre-Dame et le grand rassemblement

par Philippe Allienne

"Un drame d’une rapidité effrayante ». Les mots sont empruntés à notre confrère La Voix du Nord. Ils ne font pas référence à l’incendie, lundi soir, qui a détruit une partie de Notre-Dame-de-Paris. Ce drame là s’est déroulé dans notre région, à Flers-en-Escrebieux environ 24 heures plus tôt. C’était dimanche (...)

DES FUITES MAIS PAS UNE CERTITUDE

par Franck Jakubek

Il a été privé d’allocution mais a su faire passer ses messages. Le président de la République peut, comme chacun d’entre nous à différents degrés, être ému de l’incendie de Notre-Dame de Paris. C’est un drame historique. Mais, il ne doit pas oublier que le pays n’a pas besoin d’une nouvelle fable à suivre. (...)

Abus de langage

par JEROME LEROY

Il y a quelque chose de frappant dans les démocraties libérales qui règnent sur la presque totalité de la planète. Elles se présentent comme les seuls régimes garants des libertés individuelles. Elles prennent pourtant à l’occasion des formes bien étranges. Elles s’accommodent de gouvernements fascisants (...)

L’incendie, le milliardaire et le smicard

par ANDRE CICCODICOLA

L’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris a provoqué une sidération nationale. Cet ébranlement interpelle. Il faudra sans doute du temps pour comprendre la profondeur du phénomène qui dépasse la seule émotion. Il va au-delà du sacré qu’incarne la cathédrale.

Notre-Dame de Paris est un livre de pierres (...)

Les prédateurs...

par ANDRE CICCODICOLA

Le nom de Denis Kessler ne parle pas à tout le monde. Pourtant, ses faits et gestes ont des conséquences sur la vie quotidienne. Et ça ne date pas d’hier. C’est au nom d’un maoïsme d’opérette et d’une appétence insatiable à casser du communiste siglé PCF qu’il a fait son Mai 68. Il était de ceux qui (...)

Démocratie parlementaire

par ERIC BOCQUET

Il m’est souvent arrivé dans ce billet de dénoncer la limitation du pouvoir du parlement dans cette République. La période Macron ne semble pas partie pour améliorer cette situation. Le sujet a déjà été évoqué ici et la démonstration de la longue liste des verrous mis en place dans nos institutions afin de (...)

Abonnez-vous !