Accueil  >  Idées

De Fournas pris à son propre piège

Publié le 21 novembre 2022

«  Moi, je n’embauche que de la main d’œuvre locale  », affirmait péremptoire, en 2019, le député RN de Fournas sanctionné pour propos racistes, propriétaire d’un vignoble dans le Médoc où il affiche régulièrement son hostilité farouche à l’embauche de main d’œuvre étrangère. Sauf que... en 2019 justement, son prestataire de main d’œuvre à bas coût lui envoie des ressortissants roumains. En public, il pique une colère, mais, par derrière, fait quand même travailler l’équipe. En avril dernier, deux journalistes découvrent sur ses terres, à l’abri des regards, dans un espace sans aménagement, des tentes abritant des saisonniers portugais. Interrogé par France Info qui a révélé l’information, Gégoire De Fournas a simplement répondu ne pas être au courant. En tous cas, chacun est au courant maintenant de ce que vaut sa parole.

Ces articles peuvent vous interesser :

Amazon Vendredi noir

Le gouvernement a remporté une victoire éclatante contre Amazon la semaine dernière... Ils ont récupéré les impôts impayés de ce géant du numérique ?
Non non, ne rêvez pas... ils ont obtenu que le « Black Friday » soit annulé... non non, ne rêvez pas, mais simplement reporté, on parle du 4 décembre. Il se (...)

A la Une :

L’autre Coupe du monde

L’heure est aux trophées. L’équipe de France de Football tentera d’accrocher une troisième étoile à son maillot tricolore. En revanche, le Qatar et la FIFA de Gianni Infantino ont déjà été gratifiés de la coupe des bâtisseurs et des (...)

La réforme de l’assurance-chômage, un sale coup !

Une durée d’indemnisation réduite d’un quart pour tous les demandeurs d’emploi inscrits à partir du 1er février 2023. Tel est le dernier sale coup du gouvernement. Un chômeur ayant droit à 12 mois d’indemnisation, n’aura plus droit qu’à neuf mois. C’est une vraie (...)

Lire aussi :