Edito par Robert De Ville

Edito La marche en avant

par Franck Jakubek

Comme dans une mauvaise chanson de Michel Sardou, la France de Macron déroule son tapis rouge aux appétits financiers. Quelle que soit la réalité des besoins de la population, les riches restent servis en premier. La classe dominante n’a plus de frein. Les digues semblent définitivement rompues. (...)