Edito par Robert De Ville

Un croche-pied et hop !

par FRANCK JAKUBEK

Comme il doit être mal dans ses pompes, l’officier de police auteur du croche-pied dont les images tournent en boucle sur les chaînes de télévision. Et, pas seulement lui, sa famille, ses ami(e)s. En attendant, sa hiérarchie ne sait plus sur quel pied danser.

Du côté du gouvernement, de (...)

En marche à droite toute !

La société est malade. Tous les corps d’État présentent des symptômes d’effondrement. Il semble que le nouveau monde promis par Emmanuel Macron ne soit qu’un vague conglomérat des pires avatars du monde ancien.

La multiplication des affaires, la dégradation du fonctionnement (...)

2020, LA LUTTE CONTINUE

par Franck Jakubek

Fabien Roussel lui avait proposé de prendre une bonne décision. Dans l’intérêt de la France, pour l’avenir de la société et dans l’intérêt des travailleurs et citoyens. Il n’a pas voulu entendre. Il n’a pas voulu écouter. Il n’a pas voulu voir. Emmanuel Macron, président de la République, élu en rustine face (...)

BONNES FÊTES ET BONNES GRÈVES

par FRANCK JAKUBEK

Personne n’est heureux de devoir faire grève. Au moins faisons-le dans la joie. Pour nombre de salariés, les fêtes auront le goût des luttes. Et les restrictions commencent. Les premières fiches de paie sont tombées. Que les adorateurs de la réforme se rassurent. Les salaires sont bien (...)

La réforme se fissure

par Franck Jakubek

Pendant des mois, sa pseudo-universalité la faisait briller au firmament des bons systèmes. Les adjectifs pleuvaient pour encenser le merveilleux travail mené dans l’intérêt exclusif de la patrie et des salariés reconnaissants. Jean-Paul Delevoye est tombé comme Icare.

Trop près du soleil, d’un coup, (...)

La machine à mentir a perdu

par Franck Jakubek

Dans la préparation d’un jeudi de mobilisation, quelle force faut-il aux militants syndicaux pour ne pas s’effondrer sous les coups des médias ? Avec seulement quelques minutes disponibles à la pause pour convaincre les collègues que le projet de réforme des retraites est nuisible pour la santé, (...)

Le 5 décembre pour défendre nos retraites

par Franck Jakubek

Pour la plupart d’entre nous, sauf les plus jeunes, notre début dans la vie active avait été marqué par un principe. Nos droits à la retraite étaient ouverts après 37,5 annuités complètes et le calcul de notre taux de remplacement, notre retraite donc, serait calculé sur les revenus des dix meilleures (...)

Abonnez-vous !