AstraZeneca : un problème de riches

Publié le 30 avril 2021 à 17:32

Je ne suis pas sûr que l’idée de Jean Castex de faire vacciner Sheila à l’AstraZeneca soit l’initiative du siècle. Néanmoins, cela m’a rendu Castex sympathique pour la première fois. Je l’imagine, entre deux Conseils de défense, écouter « Mais oui, mais oui, l’école est finie  », chanson qui ne doit pas beaucoup plaire à Blanquer, mais c’est une autre histoire. Un homme qui pense à Sheila en pleine crise sanitaire ne peut pas être tout à fait mauvais.
D’ailleurs, vouloir sauver le soldat Ast

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous