Macron le possédé

par JEROME LEROY
Publié le 9 avril 2021 à 12:17

Rarement on aura vu un homme d’État représenter à ce point cette vieille notion grecque de l’hubris. S’il est impossible de traduire exactement l’hubris - « démesure » est juste mais n’en épuise pas le sens -, c’est parce que ce mot n’a pas d’équivalent : il désigne un ensemble de comportements, en même temps qu’une psychologie, qui aboutissent à des catastrophes pour celui qui en est possédé, mais aussi pour tous ceux qui l’entourent… C’est-à-dire nous, les citoyens inf

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous