Un été en poésie (2)

par JEROME LEROY
Publié le 9 juillet 2020 à 19:01

Marx à Ericeira


Marx
La mer est bleue comme jamais à Ericeira
Onde o mar é mais azul
Sur le panneau en azulejos
Et ta théorie de la valeur
Se vérifie quand je commande mon imperial
À la terrasse d’un bar des Furnas
Marx
La mer est à cinq ou six mètres
C’est à Ericeira que la famille royale portugaise
Embarqua le 2 octobre 1910
Pour un exil définitif
Et que le Portugal entrait dans la révolution
Industrielle
Confirmant encore une fois ton
Manifeste
C’est la bourgeois

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous