Accueil  >  Idées  >  L’édito

L’édito

L’édito Bonne année, tout de même !

par Philippe Allienne

La gestion de la crise sanitaire ne constituera certainement pas le meilleur souvenir du gouvernement Castex. Pas plus d’ailleurs que pour le gouvernement précédent d’Édouard Philippe. Hésitations, communication hasardeuse, impression de flou, menaces… Depuis le 27 décembre, nous voilà donc partis (...)

L’édito Que tente de tenter Taubira ?

par Philippe Allienne

Nous avions failli oublier qu’elle fut le soutien de feu Bernard Tapie. Nous avions failli oublier qu’elle fut candidate PRG à l’élection présidentielle. C’était en 2002 (2,32 % au premier tour et défaite de Jospin). Nous avions failli oublier qu’elle fut balladurienne. Le temps passe, la mémoire (...)

L’édito Pour un mix énergétique

par Philippe Allienne

Alors que la campagne pour l’élection présidentielle est lancée, le thème de l’environnement et des choix énergétiques de demain préoccupe de nombreux candidats déclarés. On sait par exemple que Xavier Bertrand, qui vient de se retirer de course à l’Élysée après la primaire à droite, était vent debout (...)

L’édito Zemmour, honte de la Nation

par Philippe Allienne

C’est très bizarrement le jour où la Nation rend hommage à Joséphine Baker, qu’Éric Zemmour choisit de présenter officiellement sa candidature à la Présidentielle. Drôle de jeu d’ombre et de lumière. Joséphine Baker, la jeune artiste qui a sans doute serré les dents très fort pour accepter les rôles de (...)

L’édito Pas de candidat à plouf plouf !

par Philippe Allienne

Fallait-il qu’elle se sente à ce point aux abois ? Moins de deux mois après avoir été investie par les adhérents du Parti socialiste pour être candidate à l’élection présidentielle, voilà qu’Anne Hidalgo souhaite une primaire pour désigner la ou le candidat « de gauche ». Et comme le dit haut et fort le (...)

L’édito Joyeux Noël et bonne année !

par Philippe Allienne

Pour les libéraux qui nous gouvernent et les faiseurs d’opinion qui les accompagnent et les soutiennent, le 1er décembre est une date bénie. D’abord, ce premier jour de décembre signe, comme une claque aux privés d’emploi, l’entrée en vigueur du dernier volet de la réforme du chômage. Désormais, un (...)