Accueil  >  Idées  >  L’édito

Derrière la crise sanitaire couve une crise sociale

par Philippe Allienne
Publié le 9 avril 2021 à 12:10

À en croire une récente étude de la Fédération hospitalière de France, menée auprès de 300 établissements, plus de 10 000 infirmiers, infirmières, aide-soignants et aide-soignantes ont quitté leur métier depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus. Il s’agit de départs en retraite, de fins de contrats mais aussi de démissions. Le mouvement s’est accéléré avec la troisième vague.
La fatigue accumulée et le stress expliquent bien évidemment les démissions. Mais

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous