Accueil  >  Idées  >  L’édito

Il est urgent de régler le fléau des féminicides

par Philippe Allienne
Publié le 7 janvier 2022 à 11:16

Il n’est pas possible de demeurer indifférent aux meurtres commis en ce début d’année, et en l’espace de cinq jours seulement, sur trois femmes. Elles avaient 27, 45 et 56 ans et vivaient dans le Maine-et-Loire, la Meurthe-et-Moselle et les Alpes-Maritimes. Elles s’appelaient Éléonore, Lisa, Muriel. Toutes trois sont mortes sous les coups d’un mari ou d’un ex-compagnon qu’elles avaient quitté en raison, justement, des violences co

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous