Accueil  >  Idées  >  L’édito

Requiem pour un peuple

par Philippe Allienne
Publié le 26 mars 2021 à 10:09

Les confinements se suivent et ne se ressemblent pas… trop. En fonction de l’intensité et de la nature des désagréments qu’ils engendrent, ils agacent, crispent ou révoltent. Mais dans leur grande majorité, les citoyennes et citoyens savent accepter des mesures dès lors qu’elles et ils savent qu’elles sont indispensables à notre santé, à notre existence. Simple question de bon sens qu’un carnaval, fut-il marseillais, ne saurait remettre en cause.
Aujourd’hui, le ministre

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous