Avant hier, hier et demain...

par ERIC BOCQUET
Publié le 10 mai 2019 à 11:45 | Mise à jour le 14 mai 2019

Je suis tombé, par le plus grand des hasards, sur un document interne d’une grande banque française de financement, de gestion et de services financiers créée en 2006. Je ne peux citer son nom car ledit document précise en note de bas de page ceci : « ce document d’informations est strictement confidentiel et s’adresse exclusivement àune clientèle de professionnels ou d’investisseurs qualifiés ». L’immense majoritédes gens doit tout ignorer de ce document, c’est pourquoi j’ai décidé de vous en parler.

Le titre de la note est particulièrement éloquent : « L’inflation a disparu parce que la lutte des classes a disparu ». Avouez que cette formulation a de quoi surprendre. Mais les explications fournies ensuite sont tout à fait édifiantes. Je cite : « lorsqu’il y avait lutte des classes (années 1950 à1980), les salariés étaient représentés par des syndicats forts, par de grands partis politiques de gauche. Ces corps intrmédiaires étaient en conflit avec les entreprises pour l

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Escapade à Mayotte

Rah qu’elles étaient belles ces images de notre président lors de son déplacement à Mayotte la semaine dernière. Ce jeune président, à la chemise blanche immaculée, à bord de la vedette de la gendarmerie. Magnifiques ces images de ce beau président parmi la foule enthousiaste ; collier de fleurs autour du (...)

Perfide Albion ?

C’est parfois l’expression que l’on entend pour désigner nos voisins d’outre-Manche. Ah ces Anglais ! Voilà aujourd’hui qu’ils ont décidé de quitter l’Union européenne. Quelle audace ! Quelle impudence ! Voilà trois ans et demi que l’on entend parler du fameux « Brexit ». Ainsi le peuple britannique (...)

A la Une :

Lire aussi :