C'est dit !

La France pauvre

Publié le 19 octobre 2018 à 11:02

En l’an II de la Macronie, Jupiter s’engagea à lutter contre la pauvreté après une première année très active au cours de laquelle il s’est employé à bien servir les premiers de cordée de la société.

Mais la réalité est têtue, la pauvreté s’accroche, s’aggrave et elle est l’une des inégalités les plus visibles. Entre 2006 et 2016, le nombre de pauvres en France a augmenté de 630 000 alors que la richesse sur la même période s’est accrue de 7 %, soit de 170 milliards. Le travail réalisé par l’Observatoire des inégalités, paru récemment, nous permet d’accéder à des données extrêmement intéressantes. L’évolution du phénomène est suivie par cet observatoire depuis quinze ans maintenant. La société française souffre de cette situation mais elle souffre aussi de l’écart persistant entre les discours et le

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Atterrissage et malentendus...

Nous sommes enfin arrivés au terme du « grand débat national », les conclusions viennent d’être tirées et chacun attend avec impatience les propositions de Jupiter. A l’approche de Pâques, peut-être en espère-t-il une forme de résurrection politique…

Chacun en convient, les attentes sont fortes : justice (...)

Démocratie parlementaire

Il m’est souvent arrivé dans ce billet de dénoncer la limitation du pouvoir du parlement dans cette République. La période Macron ne semble pas partie pour améliorer cette situation. Le sujet a déjà été évoqué ici et la démonstration de la longue liste des verrous mis en place dans nos institutions afin de (...)

Big Brother…

Chacun connaît sans doute cette expression tirée du roman de George Orwell 1984 , « Big Brother is watching you », le grand frère te surveille, littéralement. Ce roman fut publié en 1949. Big Brother, dans cette œuvre, c’est l’image de ce régime policier et totalitaire de la société de la surveillance (...)

A la Une :

Lire aussi :