C'EST DIT !

Le Grand-Duc s’engage

par ERIC BOCQUET
Publié le 18 décembre 2018 à 12:40 Mise à jour le 4 janvier 2019

Le Sénat a débattu, avant la suspension de ses travaux, de la convention fiscale entre la France et le Grand-Duché du Luxembourg. Ces conventions fiscales entre les États ont pour but, je cite, « d’éviter les doubles impositions et de prévenir l’évasion et la fraude fiscales en matière d’impôts sur le revenu et sur la fortune  ». C’est vous dire si le sujet est important.

Evidemment, quand il s’agit du Luxembourg, il faut examiner la situation de très très près car il est un État très particulier. Quelques données chiffrées vous éclaireront aisément : environ 600 000 habitants et 100 000 entreprises enr

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous