Quelque chose me dit…

par ERIC BOCQUET
Publié le 28 décembre 2018 | Mise à jour le 10 janvier 2019

Dernière séance dans l’hémicycle au Sénat le vendredi 21 décembre afin d’examiner les mesures dites d’urgence économique et sociale annoncées par le Président Macron le 10 décembre.

Étape législative au Parlement, nouvelle étape de la crise sociale profonde qui secoue la France depuis le 17 novembre. Je dis bien « nouvelle étape » et surtout pas étape finale car quelque chose me dit que rien n’est réglé et que tout pourrait bien repartir après les fêtes de fin d’année.

Il nous faut d’abord retenir fondamentalement qu’au-delà des manœuvres et bricolages divers, le mouvement des Gilets jaunes a fait la preuve que ce qui était considéré comme impos

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Je débats, tu débats, il débat…

Ainsi donc Sa Majesté Macron Ier descend dans l’arène dans le département de l’Eure, dans la petite commune de Grand-Bourgtheroulde pour rencontrer les… non, pas les Gilets jaunes, mais 600 maires de Normandie.

Il ne s’agit pas ici de nier l’utilité essentielle des maires de France dans notre (...)

De la classe sociale avant toute chose

Aucun signe d’apaisement n’est transmis par le gouvernement. Et bon nombre de citoyens vont continuer cette année de voir leur pouvoir d’achat baisser. Difficile de se situer dans un monde en mouvement. Difficile de construire des projets, de rêver quand le quotidien est fait de recommandés, (...)

A la Une :

Lire aussi :