Open bar !

par Lydie LYMER
Publié le 24 mars 2022 à 18:44

Le 11 mars, Olivier Véran alertait sur un rebond de l’épidémie « en France, dans les pays qui nous entourent, c’est-à-dire que le Covid ne baisse plus, il augmente même ».
Le 16 mars, le taux d’incidence était de 650 selon Santé publique France, alors que le gouvernement avait fixé la barre à 500 pour lever les restrictions sanitaires.
Depuis le 14 mars, le passe vaccinal est suspendu à peu près partout où il s’appliquait.
Pour le ministre de la Santé, « les conditions sont remplies, honnêtement, ce n’est pas le sujet ». D’ailleurs, personne n’est obligé de retirer le masque. Chacun est libre de le porter, ce qui reste conseillé, surtout aux plus fragiles.
Et est « ouverte la possibilité » de réaliser une quatrième dose de vaccin, qui n’est pas obligatoire. Pour le moment.
Sinon, la plateforme PassPlusCovid permet d’allonger la durée d’un certificat de rétablissement valant comme dose de rappel pour les personnes qui ont contracté le Covid.
Bref, c’est à la carte.
Les modèles de l’Institut Pasteur prévoient « 120 000 à 150 000 nouveaux cas par jour d’ici la fin mars ». Olivier Véran l’a reconnu dans une interview accordée au Parisien le 20 mars, alors que la France enregistrait plus de 100 000 nouveaux cas quotidiens. Mais « il n’y a pas de signal inquiétant en réanimation ». Et il avait affirmé quelques jours plus tôt que « la charge hospitalière sera contenue. On n’a pas de risque de saturation des hôpitaux ».
On est rassuré. Parce que la guerre en Ukraine pousse les réfugiés sur les routes de l’exil.
Le « faible niveau de vaccination contre le Covid (autour de 30 %) » chez ces populations inquiète le Conseil scientifique qui craint une hausse des taux de transmissions.
Au 21 mars, le taux d’incidence était à 897 et la tension hospitalière à 32,3 %.
Les mesures d’allégement des mesures sanitaires sont aussi illisibles que la gestion de la pandémie.
Mais Olivier Véran se défend de toute stratégie à des fins électorales. Manifestement, ce n’est pas le sujet.