Danse macabre…

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 23 avril 2021 à 11:47

À la guerre comme à la guerre, dirait le président Macron qui nous présenta, il y tout juste un an, cette crise sanitaire comme un conflit. Dans une guerre, une vraie, avec des bombes qui écrasent les habitations et déchirent leurs occupants, ce sont les marchands de canons qui sont à la fête. Sans être dans une période faste (les guerres vives étant localisées), le marché mondial de l’armement reste malgré tout dynamique. Selon l’Institut international de recherche sur la paix d

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.
Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal, abonnez-vous à Liberté Hebdo.
Je m'abonne pour 1 mois A partir de 3 € Je m'abonne pour 12 mois A partir de 35 €

Déjà abonné ?

Identifiez-vous