Dépensez, dépensez, vous avez dit « dépensez » ?

Publié le 3 juillet 2020 à 11:30 | Mise à jour le 4 juillet 2020

« Dépensez, dépensez, dépensez... » a lancé Kristalina Georgieva, directrice générale du FMI, lors d’un panel virtuel avec le centre Bruegel réunissant des États membres de l’UE, des multinationales et l’Institut Montaigne, qui prône la baisse du nombre des fonctionnaires, les réductions des allocations familiales et du chômage, la baisse de la prise en charge des congés parentaux et bien d’autres joyeusetés néolibérales.Cette exhortation voudrait être l’antidote à la crise économique. En

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

La chronique d’Éric Bocquet Les autoroutes du bonheur...

Ainsi donc, il y a quelques jours, la commission d’enquête du Sénat sur les concessions autoroutières a rendu son rapport.
Durant six mois, malgré les difficultés d’organisation liées à la Covid-19, nous avons auditionné de multiples personnalités et rassemblé quantité de documents.Si Dominique de (...)

Pérenchies Les salariés de Demeyere au chômage partiel

À la surprise générale, les salariés de l’entreprise Demeyere ont été mis au chômage partiel cette semaine. Pourtant, rien ne laissait présager un tel scénario pour le fabricant de meubles nordiste qui venait tout juste d’obtenir un prêt garanti par l’État - à hauteur de 30 millions d’euros - (...)

Point de vue Le navire prend l’eau...

Las de voir son parti prendre des déculottées électorales, et sans doute inquiet pour son avenir, Pierre Person, délégué général adjoint de La République en marche a démissionné de sa fonction estimant que « le parti présidentiel n’est pas en mesure d’affronter la nouvelle étape du quinquennat (...)

PCF Union européenne : posons les questions de fond

1. La crise profonde de la mondialisation capitaliste accélérée par la crise de la Covid-19 montre, s’il fallait encore s’en convaincre, que la construction libérale capitaliste de l’UE, dont les fondements actuels sont et restent intrinsèquement liés au libre-échange et au mépris de la (...)

Lire aussi :