États-Unis, Europe, France... le feu social couve

Publié le 12 juin 2020 à 09:30

Aux États-Unis, en réaction à la mort de George Floyd par asphyxie volontaire, de nombreux Américains se sont soulevés. Mais ce soulèvement ne ressemble pas aux embrasements violents contigus aux actes de racisme dont la police américaine est coutumière et qui jalonnent l’histoire moderne des États-Unis. Cette fois, la protestation ne se limite plus à la communauté afro-américaine. Pacifique, elle concerne aussi une grande partie la jeunesse. Certes le mouvement s’é

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.


Je m’abonne pour un mois
A partir de 5€

Je m’abonne pour un an
A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Point de vue Trump et Sarkozy, des artisans du pire ? 

Outre-Atlantique, la Cour suprême des États-Unis, à majorité conservatrice, a beau avoir rejeté mardi dernier un ultime recours déposé par les affidés de Trump qui contestaient la légalité des votes par correspondance en Pennsylvanie, l’ex-locataire de la Maison Blanche et toujours milliardaire Donald (...)

Lire aussi :