Le bac E3C, les retraites et un point commun : la brutalité

par ANDRE CICCODICOLA
Publié le 14 février 2020 à 12:41

Aurait-on idée de rouler avec une voiture dont le garagiste aurait diagnostiqué une direction voilée et une roue en état de se décrocher à tout moment ? C’est pourtant ce que le ministre de l’Éducation, M. Blanquer, s’entête à faire tout à fait consciemment s’agissant du bac. Les passagers, eux, refusent de le suivre.

Le ministre de l’Éducation nationale est l’auteur d’une énième réforme du baccalauréat. Elle comporte les E3C (épreuves communes de contrôle continu), un « contrôle » qui n’a de « continu » que le nom, car il est composé de trois mini examens constitués de sujets dans différentes matières, choisis dans une banque de sujets préparés par les équipes de chaque établissement, deux passés en classe de première et un à la fin de la terminale. Son poids compte pour près d’un tiers dans la notation du diplôme, qui ne conserve que quatre sujets.

L’accès à la totalité de cet article est protégé

Il vous reste à lire 80% de cet article.

Pour avoir accès à ce contenu et pour soutenir notre journal,abonnez vous à Liberté Hebdo.

Je m’abonne pour un mois A partir de 5€ Je m’abonne pour un an A partir de 70€

Déjà abonné ?

Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous interesser :

Retraites Un gouvernement désespérément sourd

Après plus de deux mois de mobilisation contre la réforme des retraites et une communication gouvernementale qui mise sur l’essoufflement du mouvement, force est de constater que la surdité de l’Élysée et des ministres ne peut effacer le mécontentement. À de très rares exceptions près (danseurs de (...)

Retraites La rue face au passage en force

La motion référendaire tentée le 17 février par le groupe Gauche démocrate et républicaine, à l’Assemblée nationale n’a pas recueilli le nombre de signataires suffisant. Dans l’immédiat, l’idée d’un référendum populaire sur la réforme des retraites ne peut s’appliquer. Mais les (...)

Retraites La manifestation du 20 février en images

Depuis deux mois et demi, les Français continuent à se mobiliser massivement contre une réforme injuste de leur système de retraite, qu’il pleuve, qu’il neige ou... qu’il vente ! Comme ici à Lille lors de la mobilisation nationale du 20 février. Tandis que les parlementaires usent de tous les recours (...)

Encore deux longues années...

Le président de l’Assemblée nationale a-t-il oublié le règlement au vestiaire de son club de golf ? Le débat sur le projet de réforme des retraites prend des dimensions ubuesques. Tout les principes fondateurs de cette réforme ont déjà été démasqués. Axa en a même remis une couche en (...)

Quand le nouveau monde et l’ancien ne font qu’un !

L’affaire Benjamin Griveaux défraye la chronique. Les plus belles plumes de Paris ciblent justement mais essentiellement l’immoralité et la bassesse du procédé consistant à diffuser des images intimes sur les réseaux « sociaux » et à l’insu de leurs auteurs. L’ auteur (...)

A la Une :

Lire aussi :